Sur le cliché, Marisa Papen prend une pose lascive sur une chaise en plastique blanche. La photo a provoqué la colère des autorités religieuses.

Une mannequin belge a fait scandale en posant nue près du mur des Lamentations, lieu le plus sacré où les juifs peuvent prier dans la Vieille Ville de Jérusalem. Les autorités religieuses ont dénoncé un incident « embarrassant et grave ». Sur le cliché, Marisa Papen, 26 ans, prend une pose lascive sur une chaise en plastique blanche avec, en arrière-plan, le mur des Lamentations qu’elle surplombe depuis la terrasse où elle se trouve.

La photo est actuellement exposée en Belgique, selon le quotidien belge HLN. Shmuel Rabinowitz, le rabbin responsable du mur des Lamentations, a déploré cette semaine dans un communiqué un incident « embarrassant, grave et attristant, qui porte atteinte à la sainteté du lieu et aux sentiments de ceux qui le visitent ».

Un précédent scandale en Egypte

En 2017, la jeune mannequin avait été détenue pendant 24 heures en Egypte après avoir posé nue devant le temple de Karnak, ont rapporté les médias israéliens. Le mur des Lamentations se trouve dans le quartier juif de la Vieille ville. Il est situé directement en contrebas de l’esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l’islam et le site le plus sacré pour les juifs, qui le révèrent sous le nom de mont du Temple.