L’homme qui avait frappé un professeur vendredi à Béziers a été mis en examen et placé en détention provisoire, il sera jugé en comparution immédiate lundi 11 février. La femme de l’agresseur a quant à elle été placée sous contrôle judiciaire.

Un homme qui avait frappé au visage un professeur de lycée professionnel à Béziers vendredi a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi, a-t-on appris de source judiciaire.

L’homme voulait des explications sur l’expulsion de son enfant. L’agresseur, âgé de 29 ans, sera jugé lundi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Béziers. Cet homme et sa compagne, qui est la mère d’un élève de seconde, âgé de 15 ans, se sont présentés vers 08h30 vendredi à l’ouverture du lycée Jean Mermoz. Ils voulaient demander des explications aux enseignants sur la procédure d’expulsion de deux jours dont avait été sanctionné l’adolescent.

Des coups au visage. « Le ton est monté et ils s’en sont pris à un professeur en lui donnant des coups notamment au visage », a expliqué la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l’Hérault. La mère de l’élève, âgée de 35 ans et elle aussi placée en garde à vue vendredi, a été placée sous contrôle judiciaire. Les professeurs de ce lycée de quelque 500 élèves ont cessé le travail vendredi matin par solidarité avec leur collègue, soulignant que ce type d’agression était sans précédent dans cet établissement.