GRAND DÉBAT NATIONAL – Le président tiendra un discours ce mercredi midi à Saint-Brieuc

Avant de boucler son marathon des grands débats jeudi en Corse, Emmanuel Macron est ce mercredi en Bretagne pour rencontrer les élus locaux. Invité par l’Association des maires bretons qui tiennent leurs premières assises, le président de la République assistera en fin de matinée à Saint-Brieuc à la restitution des résultats d’une grande enquête menée auprès de 1.200 maires de la région.

Il ne devrait rester que deux heures dans le chef-lieu des Côtes-d’Armor, loin des débats de plus de six heures organisés depuis le 15 janvier.

Une visite à la direction générale de l’armement

La préfecture a publié un arrêté interdisant toute manifestation dans un périmètre autour du parc des expositions où se tiennent les assises. En revanche une intersyndicale a appelé à une manifestation, autorisée, à 11h devant la préfecture « contre la démolition de notre modèle social », un rassemblement auquel devraient également prendre part des « gilets jaunes » bretons.

Après le grand débat, Emmanuel Macron passera l’après-midi dans le centre névralgique de la cyberdéfense française, situé à Bruz près de Rennes, dont les moyens ont été renforcés par la loi de programmation militaire (LPM). Il rencontrera les équipes de spécialistes qui travaillent sur la protection contre les attaques informatiques visant les cibles militaires ainsi les systèmes de détection et de brouillages des missiles et radars. Ce centre unique en Europe compte 1.500 personnes, dont 80 % d’ingénieurs de très haut niveau et 300 recrutements supplémentaires environ sont prévus par la LPM.