Le suspect a expliqué avoir lui-même acheté le matériel qu’il a commandé sur le site Amazon.

Il a reconnu les faits. Le principal suspect de l’explosion d’un colis piégé à Lyon a reconnu avoir posé l’engin explosif, a appris France 2, mercredi 29 mai, auprès d’une source proche de l’enquête, confirmant une information du Point. Le suspect a expliqué avoir lui-même acheté le matériel qu’il a commandé sur le site Amazon. Il affirme avoir agi seul.

Jusque-là, le suspect était décrit comme « peu coopératif » lors de sa garde à vue. Mais ses empreintes ADN ont été retrouvées sur les reste du colis piégé, avait appris franceinfo de sources proches du dossier mardi. En outre, lors de la perquisition à son domicile dans la banlieue de Lyon, des produits nécessaires à la fabrication de la bombe ont été retrouvés par les enquêteurs.

Le suspect avait « certainement » l’intention de tuer, a fait savoir Christophe Castaner. Pourtant « ni le profil qui l’a amené vers l’acte, ni le mobile »ne sont encore établis, avait affirmé le ministre de l’Intérieur.