Un mineur a été déféré et un majeur a été placé en garde à vue.

De nombreuses femmes ont dénoncé sur les réseaux sociaux les violences sexuelles qu’elles ont subies le soir de la victoire des Bleus. Après les festivités, deux personnes ont été mises en cause pour « agression sexuelle », a appris franceinfo de source judiciaire, mardi 17 juillet.

Un mineur a été déféré, lundi soir, dans le cadre d’une procédure visant des faits qualifié d' »agression sexuelle », a indiqué cette même source. Un autre individu, majeur, a été interpellé après les festivités lors de la parade des Bleus sur les Champs-Elysées. Il a été placé en garde à vue, après un bref passage à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, pour « exhibition sexuelle » et « agression sexuelle ».