Dmitri Medvedev, qui fut président de la Fédération de Russie, a été reconduit ce mardi dans ses fonctions de Premier ministre par les députés de la Douma.

Le Premier ministre russe en exercice Dmitri Medvedev a été mardi renommé à son poste par les députés de la Douma, chambre basse du Parlement, dont une large majorité a voté pour lui (374 pour, 56 contre).

« Je suis, bien sûr, pleinement conscient de la responsabilité et des difficultés que va rencontrer le gouvernement », a déclaré aux députés Dmitri Medvedev à l’issue du vote, en présence du président russe Vladimir Poutine qui avait proposé sa candidature lundi.

Un rôle de plus en plus marginal

La Douma est dominée par le parti au pouvoir, Russie Unie, qui dispose de 339 des 430 sièges. Le Parti communiste et le parti nationaliste de gauche Russie Juste ont annoncé ne pas soutenir la candidature de Dmitri Medvedev. « Je pense que nous serons en mesure de résoudre toutes les tâches fixées par le président », a affirmé Dmitri Medvedev, ajoutant être « prêt à tout faire pour le développement du pays ». Président de la Russie de 2008 à 2012 après avoir été Premier vice-président, Dmitri Medvedev a ensuite occupé le poste de Premier ministre de 2012 à 2018.

Âgé de 52 ans et juriste de formation, il a occupé au cours de son dernier mandat une place de plus en plus marginale, limitée aux questions techniques. Impopulaire et absent, il a été accusé de corruption par l’opposant principal au Kremlin, Alexeï Navalny, qui a mobilisé des milliers de manifestants contre lui. Dmitri Medvedev n’a cependant jamais été désavoué par son mentor Vladimir Poutine auquel il voue une loyauté inflexible.