La République en marche, avec 21,5% des intentions de vote, devancerait d’une courte tête le Rassemblement national.

La nouvelle plombe un peu plus l’ambiance chez LREM. Avec 21,5% des intentions de vote, La République en marche devancerait d’une courte tête le Rassemblement national (21%) lors des élections européennes de mai 2019, selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo publié jeudi.

À huit mois de l’élection, qui sera le premier scrutin intermédiaire du quinquennat en France, LREM et le RN devancent Les Républicains (14%), La France insoumise (12,5%). Suivent Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan (6%), Europe Ecologie-Les Verts (5%) devant le PS (4,5%), le parti Générations de Benoît Hamon (4%) et les centristes de l’UDI (3%).

55% des sympathisants LREM plébiscitent Daniel Cohn-Bendit

Le Parti communiste et Les Patriotes de Florian Philippot recueillent 1,5% des intentions de vote, devant le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), l’Union populaire républicaine de François Asselineau et la liste de l’ex-candidat à la présidentielle, Jean Lassalle, tous trois à 1%.

Par ailleurs, selon cette étude, 55% des sympathisants de LREM estiment que Daniel Cohn-Bendit serait un bon choix pour conduire la liste de la majorité présidentielle.

Sondage réalisé en ligne les 12 et 13 septembre auprès d’un échantillon de 998 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquels 907 personnes inscrites sur les listes électorales. L’intention de vote a été établie sur la base de 535 personnes se déclarant certaines d’aller voter.