Le partage de données personnelles d’utilisateurs avec d’autres entreprises, dont Netflix, Apple, Microsoft ou Spotify, vaut à Facebook une enquête de procureurs fédéraux américains.

Des procureurs fédéraux ont ouvert une enquête pénale autour des pratiques de Facebook, à propos du partage de données de ses utilisateurs avec d’autres entreprises à l’insu de ses usagers, rapporte le New York Times mercredi.

Selon le quotidien américain, un grand jury à New York a exigé officiellement d' »au moins deux importants fabricants de smartphones » qu’ils fournissent des documents sur leurs accords passés avec Facebook.

L’entreprise américaine partage ou a partagé de nombreuses données personnelles avec des entreprises extérieures, dont les fabricants de smartphones, pour que ses services soient compatibles avec leurs systèmes d’exploitation ou diverses applications.

Plus de 150 entreprises partenaires

En décembre dernier, le New York Times toujours, révélait que le réseau social aurait passé des accords avec plus de 150 entreprises pour leur donner des accès privilégiés aux données personnelles des utilisateurs du réseau social. Microsoft pouvait ainsi consulter la liste d’amis d’un membre du réseau, une fois connecté. Amazon avait également accès aux adresses mail et numéros de téléphone associés à des comptes Facebook.

« Le fait que des enquêtes fédérales (…) soient en cours a déjà été dévoilé », a réagi Facebook, à la suite de la publication de l’article du New York Times. D’autres enquêtes ont en effet été lancées, dont une par la Federal Trade Commission (FTC), l’autorité de régulation du commerce, et la Securities and Exchange Commission (SEC), l’autorité américaine des marchés financiers. « Comme nous l’avons dit, nous coopérons avec les enquêteurs et prenons ces requêtes au sérieux. »

Facebook ne cesse d’être pointé du doigt pour l’exploitation abusive des données personnelles des membres de son réseau, depuis le scandale Cambridge Analytica. La question est désormais de savoir si ce partage de données s’est fait de façon transparente pour les utilisateurs.