Un témoin raconte la scène de la fusillade qui s’est déroulée, mercredi 9 octobre, en pleine rue à Halle, une ville de l’est de l’Allemagne, qui a fait au moins deux morts.

Il raconte que « l’homme s’est approché du vendeur de kebabs. […] Puis il a lancé quelque chose qui ressemblait à une grenade à main avec du scotch qui a rebondi sur le cadre de la porte et qui n’a pas atterri dans le magasin. »

Les auteurs de cette fusillade à Halle en Allemagne ont aussi tenté de pénétrer dans une synagogue où se trouvaient plusieurs dizaines de personnes. Les mesures de sécurité à l’entrée de l’édifice religieux « ont permis de résister à l’attaque », a déclaré Max Pivorozki au magazine « Der Spiegel », précisant « 70 à 80 personnes » se trouvaient à l’intérieur en ce jour de célébration de la fête juive Yom Kippour.