La capitale finlandaise, Helsinki, pourrait servir de cadre à un prochain sommet entre Donald Trump et son homologue russe, Vladimir Poutine, a déclaré mardi un haut responsable américain.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a jugé au cours du week-end probable que le président américain rencontre son homologue russe « dans un avenir pas trop lointain », après la visite que vient d’effectuer à Moscou le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton.

Cité par les médias russes, le Kremlin a déclaré la semaine dernière qu’il n’y avait pas de projet de rencontre avec Trump avant le sommet de l’Otan à Bruxelles les 11 et 12 juillet, auquel il est prévu que le président américain assiste.