La tempête Florence devrait se transformer en ouragan ce lundi et toucher la côte est des États-Unis dans les prochains jours. Plusieurs États ont déclaré l’état d’urgence.

La tempête tropicale Florence, à l’approche de la côte est des États-Unis, devrait se transformer en ouragan ce lundi. Le Centre national des ouragans (NHC) a mis en garde autorités et populations dimanche soir: «Nous prévoyons que Florence se renforce rapidement et devienne un ouragan majeur d’ici à lundi, et devrait rester un ouragan extrêmement dangereux jusqu’à mardi».

La Caroline du Nord, du Sud et la Virginie ont déclaré l’état d’urgence ce week-end. Les gouverneurs ont préféré se préparer aux conséquences potentielles de l’impact, malgré le peu d’information. Henry McMaster, gouverneur de la Caroline du Sud a mis en garde ses habitants: «préparez-vous maintenant». Les autorités de la Virginie et de la Caroline du Nord ont fait de même. La Marine américaine a décidé de mettre à l’abri sa flotte en ordonnant à tous ses navires de quitter la zone de Hampton Roads.

Premier ouragan de la saison 2018

La tempête Florence est le premier ouragan de la saison, aux États-Unis. Le phénomène s’était affaibli au contact d’eaux froides mais s’est intensifié en entrant dans une zone plus chaude. Deux menaces découlent de Florence: l’ouragan lui-même qui pourrait causer de nombreux dégâts et les pluies massives qui pourraient ensuite tomber sur le pays.

Pour le moment, l’incertitude demeure concernant la date et l’impact du phénomène. Après être passé entre les Bermudes et les Bahamas, les services météorologiques s’attendent à voir l’ouragan toucher la côte sud-est des États-Unis dès mercredi soir. Deux autres tempêtes sont également étudiées dans l’Atlantique par le NHC, qui appelle les localités visées, «à s’assurer que les plans ouragans sont en place». Et d’ajouter: «les vagues provoqueront de dangereux courants».

Pour le moment, la saison 2018 n’a connu que des phénomènes de tempêtes tropicales. Mais Florence, aux États-Unis, et Isaac aux Antilles, pourraient changer la donne. L’année dernière, les États-Unis avaient été frappés par l’ouragan Irma, le plus puissant enregistré dans l’Atlantique nord à ce jour, qui avaient causé la mort de 72 personnes.

Pour rappel, un ouragan est un cyclone, c’est-à-dire un phénomène tourbillonaire des régions tropicales. Pour que le phénomène dépasse le stade de tempête tropicale et devienne un cyclone, l’intensité des vents doit être supérieure ou égale à 118 km/h. Le terme de cyclone est utilisé pour la zone de l’océan Indien et du Pacifique sud, on parle d’ouragan pour l’Atlantique nord et le Pacifique nord-est.