Samedi, une équipe de journalistes de la chaîne et leurs gardes du corps ont essuyé des coups lors d’une manifestation de « gilets jaunes » à Rouen, tandis qu’une de leurs collègues a été légèrement blessée par un jet de pétards sur les Champs-Elysées.

Les journalistes du service reportage de BFMTV ont décidé de ne pas couvrir les actions des « gilets jaunes » ce lundi pour protester contre les agressions subies ce weekend par plusieurs de leurs collègues, a-t-on appris auprès de la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne d’info.

Samedi, une équipe de journalistes de la chaîne et leurs gardes du corps ont essuyé des coups lors d’une manifestation de « gilets jaunes » à Rouen, tandis qu’une de leurs collègues a été légèrement blessée par un jet de pétards sur les Champs-Elysées.