Le patron des députés La République en marche (LREM) a fait cette annonce, alors que l’examen en commission du volet constitutionnel de la réforme des institutions débute mardi.

« L’égalité devant la loi sans distinction de sexe » : le patron des députés La République en marche (LREM), Richard Ferrand, a annoncé, mardi 26 juin, qu’il allait proposer d’inscrire ce principe dans la Constitution, dans le cadre de la réforme constitutionnelle. En décembre 2017, le Laboratoire de l’égalité avait déjà lancé un « appel citoyen » en ce sens, recueillant près de 3 000 soutiens.

« Un ajout utile »

« Je crois que si l’on veut être fidèle à cette grande cause du quinquennat qu’est l’égalité femmes-hommes, l’idée de dire que l’égalité devant la loi est assurée sans distinction de sexe pourrait être un ajout utile », a affirmé sur Europe 1 le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale. « C’est en tout cas une proposition que je ferai », a-t-il ajouté alors que l’examen en commission du volet constitutionnel de la réforme des institutions débute mardi.

Lors de son passage à l’antenne mardi, Richard Ferrand a également repris une proposition déjà formulée par le groupe LREM, à savoir la suppression de la référence aux « races » dans la Constitution. Il a par ailleurs défendu la volonté de la majorité de réduire le temps d’élaboration des lois : « Quand on est capable de réformer le Code du travail comme nous l’avons fait, ou la SNCF, on devrait être capable de réformer notre vie politique. »