Le groupe de restauration rapide rencontre des difficultés avec la société allemande DHL, son nouveau partenaire pour la livraison de poulets.

Les amateurs de volaille britanniques se rongent les doigts. L’enseigne de restauration rapide KFC a été contrainte de fermer plus des deux tiers de ses restaurants au Royaume-Uni, lundi 19 février, en raison d’une pénurie de poulets liée à des problèmes de livraison. Depuis plusieurs jours, le groupe de restauration rapide rencontre des problèmes avec la société allemande DHL, son nouveau partenaire pour la livraison de poulets.

Au total, 700 restaurants sur 900 fermés lundi

De nombreux restaurants ont dû fermer leurs portes depuis jeudi dernier. « Nous ne voulons pas transiger sur la qualité et donc, en l’absence de livraisons, certains de nos restaurants sont fermés et les autres ne proposent qu’une partie du menu et des heures d’ouverture réduites », explique l’enseigne américaine dans un communiqué.

Certains restaurants avaient été contraints de fermer leurs portes dès jeudi. Au total, plus de 700 restaurants, sur les 900 que compte le Royaume-Uni, étaient fermés lundi en début d’après-midi, selon une page dédiée (en anglais) à cette pénurie de poulet sur le site internet de l’enseigne. Dans un communiqué distinct, DHL, qui a présenté ses excuses, a expliqué rencontrer « des problèmes opérationnels » et travailler « avec KFC et nos partenaires pour rétablir la situation », sans y laisser trop de plumes.