À Othis (Seine-et-Marne), l’agression d’un couple de policiers a eu lieu dans une rue paisible, en plein coeur d’un quartier résidentiel, mercredi 4 juillet au soir. Ils venaient alors de récupérer leur fillette chez la nounou et s’apprêtaient à monter dans leur véhicule. La policière a été agressée la première avant que son mari ne soit jeté au sol, où il a été frappé à la tête de plusieurs coups de pied. « Le policier avait vraiment le visage très abimé. Ils ont dû y aller très fort. Il avait le visage bleu et enflé », raconte une voisine qui a assisté à la scène. Une agression suite à un contrôle d’identité en mai Un suspect a été interpellé vendredi 6 juillet au matin, et a été placé en garde à vue au commissariat de Meaux (Seine-et-Marne). Selon les premiers éléments de l’enquête, les agresseurs auraient reconnu la policière, qui les avait contrôlés lors d’un incident en mai dernier. Être reconnu par un délinquant en dehors de son service est l’un des risques majeurs auxquels les policiers peuvent être confrontés. « Bien sûr qu’on a peur d’être reconnu. À chaque fois qu’on rentre du travail, je pense que tous les flics le font, on regarde dans le rétroviseur, on change de route, on fait des tours de rond-point… », confie l’un d’eux.