Plusieurs départements du nord du pays ont été touchés par de violents orages ce mardi soir. Des dégâts matériels ont été constatés dans l’Oise, le bassin parisien ou encore la Normandie.

Météo France avait placé 18 puis 9 départements du bassin parisien aux Ardennes en vigilance orange pour des orages ce mardi après-midi, avant de la lever dans la soirée.

 Dans le Pas-de-Calais, un groupe d’adolescents a été frappé par la foudre alors qu’ils jouaient au football sur un stade de Saint-Nicolas-lez-Arras. 11 adolescents sont blessés dont 2 gravement. Le pronostic vital de l’un d’eux est engagé.

Les violents et soudains orages ont aussi fait quelques dégâts matériels dans le nord du pays. D’après Keraunos, l’observatoire français des orages et tornades, plus de 21.000 éclairs ont été détectés jusqu’à 20h30 sur le territoire français, dont près d’un quart sur l’Aisne. Par ailleurs, c’est la commune de Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, qui a été le plus touchée par la foudre ce mardi soir.

  • 1.500 foyers privés d’électricité dans l’Oise

Plusieurs routes de Picardie ont été inondées en raison des fortes pluies. Des arbres sont tombés sur les routes de l’Oise, ce mardi soir à cause des violentes rafales de vent, rapportele Courrier Picard. Cinq arbres se sont notamment abattus sur le réseau électrique dans l’est du département, vers Compiègne. Par conséquent, 1.500 foyers ont été privés d’électricité.

Dans la Somme, l’Aisne et l’Oise, d’énormes grêlons sont tombés, comme en témoignent les images envoyées par des habitants au quotidien local ou encore celle partagée par l’observatoire français des orages et tornades sur Twitter.

  • Les transports perturbés en Ile-de-France

L’orage qui a éclaté vers 18 heures ce mardi a également perturbé le trafic des transports en commun d’Ile-de-France. Le RER C ainsi que plusieurs lignes de Transilien (J et H) ont été interrompues pendant plusieurs heures.

Plusieurs pannes d’alimentation ont été provoquées par la foudre notamment à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine et à Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis. Par ailleurs, un arbre est tombé sur une caténaire à Sannois, dans le Val-d’Oise.

  • Le trafic ferroviaire retardé en Seine-Maritime

Des arbres étant tombés sur les voies de chemin de fer en Seine-Maritime, le trafic ferroviaire a été interrompu entre 17h et 18h, entre Rouen et Dieppe. La circulation a pu reprendre, mais à allure réduite.

Vers 20 heures, la SNCF indiquait sur Twitter que le trafic restait « moyennement perturbé » sur l’axe Rouen-Dieppe, précisant tout de même que les trains pouvaient avoir « jusqu’à 1h30 de retard ». « Certains trains marquent des arrêts supplémentaires pour acheminer le plus de voyageurs possible », indique encore la compagnie ferroviaire.