Voici les derniers développements liés à l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde et en France.

La situation en France

Deux TGV médicalisés partis de Paris et évacuant 36 malades du coronavirus sont arrivés mercredi après-midi l’un à Rennes, l’autre à Brest après un arrêt en gare de Saint-Brieuc (Cotes-d’Armor). Le but : soulager les hôpitaux d’Ile-de-France, désormais région française la plus touchée par l’épidémie de Covid-19 avec un tiers des 3.523 décès enregistrés dans les hôpitaux. C’est la première évacuation de malades atteints du coronavirus de cette envergure en Ile-de-France, où les capacités dans les services de réanimation arrivent à saturation. Les 36 patients étaient en réanimation dans dix hôpitaux publics et privés de la région francilienne.

Le Premier ministre Edouard Philippe a fait savoir lors de l’audition à l’Assemblée nationale qu’il était « probable » que le « déconfinement » en France ne se fasse pas « en une fois et pour tout le monde ». « Nous avons demandé à plusieurs équipes de travailler sur cette question en étudiant l’opportunité, la faisabilité d’un déconfinement qui serait régionalisé, qui serait sujet à une politique de tests, en fonction, qui sait, de classes d’âge », a-t-il poursuivi.

La France a commandé « plus d’un milliard et demi de masques en France et à l’étranger » pour faire face aux besoins liés à l’épidémie de Covid-19, a indiqué mercredi le ministre de la Santé Olivier Véran. Il avait fait état samedi d’une commande de « plus d’un milliard » de masques, notamment à la Chine, pour les semaines et les mois à venir.

Trois mois jour pour jour après la première alerte de l’Organisation mondiale de la Santé sur des pneumopathies inexpliquées en Chine, la France a enregistré mercredi une nouvelle hausse record du nombre de morts du coronavirus : plus de 500 en 24 heures, soit un décès toutes les trois minutes. Selon le dernier bilan des autorités, l’épidémie a tué plus de 4.000 personnes au total. Le nombre de patients en réanimation a lui plus que doublé en une semaine et atteignait mardi soir 5.565 (+458).

Pire crise depuis 1945

Le nombre de décès dus à l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis a dépassé les 4.000, un chiffre multiplié par deux en trois jours, a annoncé mercredi l’Université américaine Johns Hopkins, dont les bilans font autorité. Un total de 4.076 décès dus au Covid-19 ont été recensés mercredi depuis le début de la pandémie, contre 2.010 samedi. Les Etats-Unis pourraient enregistrer encore plus de décès journaliers que les sombres records atteints par plusieurs pays européens en première ligne face à la pandémie.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a demandé à ses concitoyens de se préparer, à l’instar de l’Europe, à des semaines « très, très douloureuses » face à la pandémie de coronavirus, qualifiée par l’ONU de pire crise à laquelle l’humanité ait été confrontée depuis 1945. Après avoir initialement balayé les risques qu’encourt son pays, Donald Trump a mis en garde mardi, d’un ton grave, ses compatriotes: « Je veux que chaque Américain soit prêt pour les jours difficiles qui nous attendent ». « Ce seront deux semaines très, très douloureuses. » La Maison Blanche a présenté ses projections: selon elle, la maladie devrait faire entre 100.000 et 240.000 morts aux Etats-Unis avec les restrictions actuelles, contre 1,5 à 2,2 millions sans aucune mesure.

Le bilan dans le monde

Plus de 868.970 cas d’infection ont été diagnostiqués dans 186 pays et territoires depuis l’apparition du virus en décembre en Chine, selon un décompte de l’AFP à partir de sources officielles mercredi vers 11H00 GMT. Au moins 43.000 décès ont été recensés, dont les trois quarts en Europe. Le nouveau coronavirus a tué plus de 31.000 personnes en Europe.

Le Royaume-Uni a franchi le cap des 500 morts en 24 heures. Le pays a enregistré en une journée 563 décès supplémentaires, un nouveau record selon le bilan du ministère de la Santé. Au total, les autorités sanitaires ont dénombré 2.352 morts à l’hôpital et, malgré un nombre limité de tests, près de 30.000 cas officiellement positifs, dont plus de 4.000 en 24 heures.

L’Italie compte 12.428 morts, l’Espagne 9.000, la Chine continentale 3.305, les Etats-Unis 3.873 et la France 4.000. L’Espagne a annoncé mercredi avoir enregistré un nouveau record quotidien de 864 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, passant la barre des 9.000 morts, deux mois après la détection d’un premier cas de contamination dans le pays. Les autorités iraniennes ont annoncé mercredi 138 nouveaux décès dus au coronavirus, ce qui porte à plus de 3.000 morts le bilan officiel de la pandémie en Iran, un des pays les plus touchés par la maladie du Covid-19.

Une adolescente de 12 ans est morte en Belgique des suites du Covid-19, un cas très rare à cet âge. Un adolescent britannique de 13 ans est mort lundi après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, ont annoncé mardi l’hôpital où il est décédé et sa famille, selon laquelle il n’était atteint d’aucune pathologie sous-jacente. Les Etats-Unis ont dépassé le nombre de morts officiels en Chine avec un total de 4.076 morts. Deux premiers décès liés au nouveau coronavirus ont été enregistrés mardi au Congo-Brazzaville, qui entre en confinement à partir de minuit pour 30 jours, tandis que la République démocratique du Congo voisine a franchi la barre des 100 cas avec onze nouveaux cas confirmés (109).