Dans un livre publié en 2015, les auteurs affirment qu’à l’époque, Gandhi percevait les indiens comme des hommes infiniment supérieurs aux noirs.

Dans la Revue de presse de ce vendredi, l’opposition se mobilise pour une grande manifestation ce dimanche à Yamoussoukro. Objectif : contester le projet de modification de la Constitution !

Au Togo, une procèdure de levée de l’immunité parlementaire en cours contre Agbéyomé Kodjo, député et candidat malheureux à la présidentielle du 22 février dernier. Celui qui continue de s’auto-proclamer “Président démocratiquement élu”, est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Et au Campus de l’université de Legon à Accra, la statue de Gandhi a récemment été retirée par des professeurs et étudiants. L’icône mondiale de la non-violence, a été accusé de «racisme» envers les africains noirs… Les professeurs de l’université réclament aujourd’hui que la statue d’un héros africain occupe le socle vide.