Afin de marquer leur entrée officielle au Conseil constitutionnel, Alain Juppé, Jacques Mézard et François Pillet ont prêté serment lundi, à l’Elysée, devant le président.

L’ex-maire de Bordeaux Alain Juppé et les ex-sénateurs Jacques Mézard et François Pillet ont prêté serment lundi devant Emmanuel Macron à l’Élysée pour marquer leur entrée au Conseil constitutionnel. La cérémonie s’est déroulée, hors de la presse, en présence d’une trentaine d’invités, dont le président du Conseil Laurent Fabius, l’ancien président Nicolas Sarkozy et le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand.

Alain Juppé, ancien Premier ministre de Jacques Chirac (1995-1997), 73 ans, a été désigné le 13 février pour remplacer Lionel Jospin, qui lui avait succédé à Matignon. Il a démissionné de son poste de maire de Bordeaux, remplacé par Nicolas Florian (LR). L’ancien ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard, 71 ans, intègre le Conseil constitutionnel, six mois après avoir été écarté du gouvernement en octobre. L’ex-sénateur (DVD) du Cher François Pillet, 68 ans, a été désigné par le président du Sénat, Gérard Larcher.

Nommés pour neuf ans. Siégeant au Palais Royal, le Conseil constitutionnel comprend, outre Laurent Fabius et les trois nouveaux membres, l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing, Claire Bazy-Malaurie, Nicole Maestracci, Michel Pinault, Corinne Luquiens et Dominique Lottin, tous nommés pour neuf ans. Le Conseil se renouvelle par tiers tous les trois ans.