Sur Twitter, Arielle Dombasle a fait le buzz, bien malgré elle, en dévoilant une vidéo sur laquelle on peut voir les rues désertes de Paris. Une séquence, à son image, qui a beaucoup amusé les internautes.

Arielle Dombasle ne fait jamais rien comme personne. Qui a pu oublier, en avril 2019, l’hommage tout à fait particulier de la chanteuse et comédienne à la cathédrale Notre-Dame, accidentellement brûlée. Pour l’occasion, l’ancienne candidate de Danse avec les Stars avait proposé une reprise bien personnelle de l’Ave Maria. Dans cette séquence devenue culte, Arielle Dombasle portait une croix autour du cou pour chanter ces quelques paroles : « Cendres et désolation… Notre-Dame. Pourtant à jamais le cœur de toutes les consolations… Je te salue Marie pleine de grâce… ». Une séquence jugée tantôt kitsch tantôt très amusante par les internautes.

Un an plus tard, Arielle Dombasle a récidivé. Cette fois-ci, elle a filmé une vidéo des rues vides de Paris en raison du confinement imposé aux habitants pour enrayer l’épidémie de coronavirus. Les images de cette sortie ont été mises en ligne par ses soins sur les réseaux sociaux. « Hier soir, j’ai dû sortir dans la rue chercher une pharmacie de garde ouverte la nuit », explique-t-elle sur ces images qui traduisent son « sentiment de post-apocalypse ». En légende de son oeuvre, Arielle Dombasle écrit ces quelques mots : « Merci aux héros modernes : pompiers, soignants, urgentistes, médecins, pharmaciens, infirmiers… Nos sauveurs… Night and day ! Merci ! » Les internautes ont été bien évidemment très inspirés pour réagir à cette vidéo. Comme à son habitude, elle leur a répondu avec beaucoup de pugnacité. Par exemple, un internaute lui a reproché de ne pas avoir parlé des routiers, caissières ou éboueurs. « Ils peuvent crever ou tu ne sais pas qu’ils existent… », est-il écrit. « I love them as much ! (Je les aime autant) » a-t-elle fait savoir.