Deux militaires ont été roués de coups alors qu’ils s’apprêtaient à faire un footing. L’état-major évoque un « différend privé ».

Des lancers de pierres et des coups de barres en fer. Deux militaires ont été agressés dimanche 16 septembre à Castres (Tarn) par une vingtaine d’individus, révèle Franceinfo. Ils s’apprêtaient à entamer leur footing dans le quartier d’Aillot.

Les agresseurs auraient reconnu leur tenue de sport de l’armée. Les deux soldats sont issus sur huitième régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMA). Pris à parti par le groupe, ils ont été roués de coups. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite, laissant les deux victimes au sol. Ils souffrent de multiples blessures, mais leurs jours ne sont pas engagés.

Les soldats ont eux-même prévenu les secours et les forces de l’ordre. Ils ont aussitôt porté plainte, mais aucune arrestation n’a encore été signalée. L’enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Castres.

L’état-major du régiment a confirmé l’agression. Elle a toutefois précisé que les soldats n’avaient pas été agressés en raison de leur statut, mais pour un  « différend privé ».