Un homme en voiture a foncé volontairement ce samedi en début de soirée sur l’entrée de la Grande Mosquée de Colmar, sans faire de blessés. L’homme a pénétré dans l’enceinte du lieu de prière avant d’être interpellé par la BAC, selon nos informations. « Un individu a projeté son véhicule, une Citroën C4 grise, contre l’entrée de la Grande Mosquée un peu avant 20h00 », a indiqué officiellement la préfecture du Haut-Rhin.

« Il n’y a pas de blessé » à part le conducteur et « une enquête est en cours », ajoute la préfecture. Présentant une grave plaie ensanglantée au niveau du cou, selon des images que nous avons pu consulter le conducteur « a été pris en charge médicalement » à l’hôpital Pasteur, a précisé la préfecture. Interrogé sur cet acte inédit le parquet de Colmar s’est refusé à toute déclaration.

Le « chauffard » est inconnu des services de police, il s’agirait à première vue d’un acte de déséquilibré toujours selon une source sécuritaire.

Démineurs sur place

Le véhicule a percuté des plots en bois, avenue de Paris à Colmar, avant de défoncer le portail de la mosquée puis de s’encastrer contre un mur du bâtiment. La C4 serait encore sur les lieux, où se trouvent de nombreux membres de forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers. Des démineurs seraient également sur place, au cas où la voiture contiendrait des explosifs, selon les DNA. Les forces de l’ordre rassuraient la population autour du lieu de culte ce samedi en milieu de soirée.

En début de soirée, de nombreux témoignages sur les réseaux sociaux évoquaient une tentative d’attentat, mais les autorités n’ont absolument pas confirmé cette hypothèse.