La capitale britannique s’apprête à ouvrir, cette semaine, un vaste hôpital dans un centre de congrès transformé en à peine quinze jours.

Avec notre corresponde à Londres, Murielle Delcroix

Grâce à une conversion éclair qui s’achève ce mercredi 1er avril avec l’aide de l’armée britannique, un hôpital temporaire, entièrement dédié à la lutte contre le coronavirus, va ouvrir à Londres.

Jusque-là connu pour accueillir expositions et forums géants, l’Excel centre est situé au bord de la Tamise dans l’est de la capitale. Sa conversion en vaste hôpital de campagne est probablement l’un des projets médicaux les plus ambitieux qu’ait jamais entrepris le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Avec ses 100 000 mètres carrés d’espace, capables d’accueillir 4 000 malades, le centre, rebaptisé NHS Nightingale, dépasse la capacité de tous les autres hôpitaux du pays, sachant que le plus vaste, l’hôpital St George à Londres, dispose lui d’environ 1 300 lits.

Jusqu’à 16 000 soignants sur place

Cette transformation éclair, en seulement deux semaines, a été rendue possible grâce à l’expertise et l’intervention de l’armée. Tandis que soldats, volontaires et responsables médicaux mettent la touche finale au projet, les premières images ont montré rangée après rangée de lits médicalisés, équipés de respirateurs et autres équipements de soins intensifs. Cinq-cents lits seront opérationnels d’ici la fin de la semaine.

À terme, 16 000 soignants pourraient travailler ici et traiter les patients les plus gravement atteints pour soulager les autres hôpitaux. Une nouvelle rassurante alors que le gouvernement est de plus en plus critiqué pour son incapacité à accroître le dépistage du coronavirus et pour le manque de tenues de protection pour le personnel hospitalier.

Le Royaume-Uni a enregistré, en une journée, 563 décès supplémentaires de patients atteints par le coronavirus, nouveau record marquant une nette accélération de la pandémie et portant le bilan à plus de 2 000 morts dans le pays, selon les chiffres officiels publiés ce mercredi.