L’ancien vice-secrétaire du Parti Démocratique du Sénégal (PDS), Oumar Sarr, viens de d’annoncer qu’il est déclaré guéri après avoir été infecté à la COVID-19 le 02 juin passé soit deux semaines de traitement à Fann. A sa sortie d’hôpital, il a voulu témoigner en ces termes : 

« Je viens d’être testé négatif à la Covid-19 pour la deuxième fois consécutive et devrais sortir de l’hôpital Fann dans la journée.  Je rends grâce à Dieu et remercie les citoyens qui, indépendamment de leur religion, leur confrérie, leur position sociale ou leur choix politique,  m’ont montré leur attachement par toutes sortes de moyens, en organisant, par exemple, au Waalo, des prières dans des communes et des villages..

Je remercie les médecins et le personnel médical de l’hôpital de Fann qui étalent chaque jour davantage leur savoir faire et leur maîtrise des traitements liés à la Covid-19.

Je remercie les autorités publiques du pays, en particulier le Président de la République, qui m’a appelé dès les premiers moments de mon hospitalisation et exprimé sa solidarité. 

Je remercie les responsables des partis politiques de la majorité présidentielle et de l’opposition qui m’ont unanimement envoyé des messages d’encouragement et des prières. 

Je remercie les responsables et les militants de Suqali Soppi qui se sont mobilisés dans les réseaux sociaux et qui ont exprimé publiquement leur compassion et qui n’ont cessé de prier depuis le premier jour. 

Je remercie mes parents et mes amis qui ont tous répondu présents et après le premier choc ont rendu grâce à Dieu et prié.  Je remercie ma femme et mes enfants qui ont déployé tous les moyens pour que je ne sois pas isolé dans la maladie.  Je m’excuse en particulier auprès de ceux à qui, nombreux, je n’ai pu envoyer une lettre de remerciements en réponse à leur message de sympathie ou répondre à leur appel.

Je pense à tous ceux qui sont encore à l’hôpital et prie pour qu’ils sortent rapidement et rejoignent leur famille. Je demande aux populations de continuer à se protéger avec les mesures-barrières pour en finir définitivement avec la pandémie. 

Dakar, Hôpital de Fann, ce 15 juin 2020