La covid-19 continue son ravage silencieux au Sénégal. Ravage qui ne semble pas inquiéter nombre de nos concitoyens qui ont décidé de faire fi des mesures barrières. Le chef de l’Etat, qui avait demandé aux sénégalais d’apprendre à vivre avec le virus, a donné de nouvelles instructions à ses ministres.

Il a aussi «demandé au ministre de l’Intérieur et le ministre des Forces armées de déployer sur le terrain un dispositif spécial de régulation et de contrôle de  l’accès des plages et des rassemblements publics sur l’étendue du territoire de la région de Dakar.»

Il a réitéré son appel à la jeunesse, lui demandant de soutenir, au quotidien, le plaidoyer communautaire pour l’observance généralisée des mesures barrières et le port obligatoire et systématique du masque dans les transports et les lieux recevant du public, «sous peine d’amende en cas d’infraction.»

Le chef de l’Etat a aussi condamné la recrudescence des actes  de délinquance et de vandalisme dont les auteurs doivent être sanctionné et de façon exemplaire  conformément à la loi. Là aussi, il a demandé au ministre de l’Intérieur et au ministre des forces armées de renforcer la sécurisation des bâtiments et édifices publics.

«Il a invité le ministre de l’Intérieur de mettre en place une stratégie préventive de lutte contre la délinquance et l’occupation anarchique de la voie publique. Il a aussi demandé au gouvernement de prendre les mesures idoines relatives à la mise en œuvre consensuelle  du programme nationale», renseigne le communiqué du conseil des ministres.