La déléguée du gouvernement d’Andalousie, Sandra García, a assuré ce mercredi que «tout se prépare par le gouvernement espagnol» pour l’opération estivale de traversée du détroit (Paso del Estrecho – OPE), même si le Maroc n’a pas encore annoncé de date officielle pour la réouverture de ses frontières, après la pandémie mondiale du nouveau coronavirus.

Citée par Europa Press lors d’une visite à un entrepôt de la Croix-Rouge avec la vice-déléguée du gouvernement local de Cordoue, Rafaela Valenzuela, et du président du Conseil provincial, Antonio Ruiz, lors d’une visite à l’entrepôt de la Croix-Rouge, García a indiqué que l’aspect sanitaire restera un point «fondamental» pour les autorités andalouses, qui coordonnent sur ce volet avec le gouvernement espagnol. «Les détails devront être définis progressivement», a commenté la déléguée.

Depuis quelques semaines, la question est au cœur du débat au sein de l’exécutif espagnol, comme au niveau des partis politiques de gauche ou de droite. Si l’Espagne prépare en effet ses ports à l’accueil des vacanciers en transit vers l’Afrique du Nord et notamment le Maroc, les avis sont restés mitigés sur les conditions sanitaires de ces passages, ou même sur l’annulation ou le maintien de cette opération pour l’été 2020, en raison de la pandémie mondiale.

Concernant la situation des migrants arrivant sur les côtes andalouses en temps de pandémie, Sandra García a par ailleurs indiqué qu’«il est nécessaire de collaborer très étroitement entre le gouvernement espagnol et la Junta de Andalucía», afin d’assurer un confinement sanitaire préventif à ces personnes. «Un protocole qui a été rendu public il y a quelques semaines par le Secrétaire d’Etat aux migrations, la procédure complète relative à l’arrivée des migrants étant assurée avec la Croix-Rouge», souligne-t-elle.

La déléguée régionale a noté que ce processus incluait un dépistage systématique contre la covid-19, ainsi qu’une répartition des personnes migrantes sur des espaces d’accueil dédiés, au cas où les centres de rétention pour les étrangers ne reçoivent pas de nouveaux venus pour le moment.