Une forte explosion a eu lieu hier mardi à Beyrouth au Liban. Plusieurs personnes ont perdu la vie et des blessés graves ont été enregistrés. Le locataire de la Maison-Blanche, Donald Trump a indiqué que cet incident est loin d’être un accident. Pour le Président américain, c’est un acte prémédité.

Donnant des explications à ses affirmations, Donald Trump a indiqué que les explosions qui ont eu lieu dans la ville de Beyrouth sont le fait d’actes criminels. Lors de son intervention sur les médias, il a déclaré ceci : « j’ai rencontré nos généraux et il semble que ce n’était pas un accident industriel. Ils ont l’air de penser, au vu de l’explosion, que c’était un attentat, c’était une espèce de bombe ».

L’homme balaie ainsi la version officielle servie par les autorités libanaises à l’opinion internationale.

Le Président américain a insisté pour dire que la situation qu’a connu le Liban hier n’est pas « un accident mais plutôt une attaque ». Selon les autorités libanaises, la double explosion qui s’est produite est due à un contact entre 2700 tonnes de Nitrates d’ammonium et une forte température.

Selon les informations relayées par la chaîne de télévision américaine CNN, un membre du département de la défense a contredit le président. Juste après les deux explosions dont les vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux, les journalistes avaient été interdits d’accéder au site.

Pour le membre du département américain, « Il n’y a aucune indication selon laquelle qui que ce soit dans cette région cherchait à mettre en place quoi que ce soit de cet ordre. Cela aurait eu pour conséquence de développer le nombre de troupes américaines présentes dans cette région, afin d’éviter une éventuelle tentative de représailles. Et rien de ça ne s’est produit ».

Pour lui, les informations distillées par le Président américain, Donald Trump sont étonnantes. Notons que c’est aux environs de 17 heures que les explosions se sont produites mardi.