Dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la nouvelle pandémie de coronavirus, le gouvernement du Ghana a suspendu le payement de la facture d’eau pour tous les Ghanéens pour les trois prochains mois .

Tous les Ghanéens ne paieront pas la facture d’eau pour les trois prochains mois, car le gouvernement absorbera tous les coûts.

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, dans son discours télévisé à la nation, a annoncé que pour les mois d’avril, mai et juin, son gouvernement allégerait ce fardeau aux Ghanéens.

«Tous les camions-citernes, publics et privés, vont également être mobilisés pour assurer l’approvisionnement en eau de toutes les communautés vulnérables», a-t-il déclaré.

Il y a eu plusieurs plaintes concernant le manque d’eau potable dans de nombreuses communautés alors que le Grand Accra et Kumasi ainsi que Tema et la région centrale observent un confinement de 14 jours.

Selon certains résidents, en ce moment où le lavage des mains est devenu un élément essentiel pour la lutte contre le virus, ils n’ont pas d’eau dans leurs communautés, ce qui rend difficile l’application des mesures de l’OMS.

La ministre de l’assainissement, Cecilia Abena Dapaah, a déclaré qu’elle travaillait avec la Ghana Water Company (GWCL) pour veiller à ce qu’il y ait de l’eau dans toutes les parties de ces villes pour alléger leur fardeau alors qu’ils restent à la maison pour freiner la propagation de Covid-19.