À Hong Kong, la police anti-émeute a mené une vaste opération ce mardi 21 juillet dans la soirée à Yuen Long pour empêcher des militants de l’opposition de commémorer l’attaque dans le métro il y a un an exactement. Des heurts suivis d’arrestations ont eu lieu alors que Hong Kong connaît depuis une semaine une forte recrudescence du nombre de cas de coronavirus.

De notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

L’attaque du 21 juillet 2019 dans la station de métro de Yuen Long à Hong Kong est l’une des dates que les manifestants commémorent chaque fois depuis, tous les 21 juillet tant elle a choqué. La police anti-émeute a mené une vaste opération ce mardi dans la soirée à Yuen Long pour les empêcher de la commémorer.

Tout le monde à Hong Kong se souvient du 21 juillet 2019. C’était un dimanche soir, une centaine d’hommes en tee-shirt blancs, armés de bâtons et de barres métalliques, avaient très violemment passé à tabac des dizaines de manifestants qui revenaient d’une grande manifestation autorisée sur l’île de Hong Kong.

Au moins cinq personnes interpellées

Plus encore que la brutalité de ces hommes liés aux mafias locales, c’est l’attitude incroyablement complaisante et inefficace de la police qui avait stupéfait. En outre, le lendemain les autorités avaient surtout dénoncé les jets de peinture qui avaient atteint au même moment l’insigne du bureau de liaison de Pékin sans condamner comme on pouvait s’y attendre l’attaque de Yuen Long.

Un an plus tard, c’est dans un centre commercial de la même petite ville frontière que quelques dizaines de manifestants se sont regroupés pour marquer l’anniversaire. Certains ont brandi le slogan « Libérez Hong Kong » désormais passible de poursuites sous la nouvelle loi sur la sécurité nationale.

La police les a dispersés avec du gaz au poivre. Elle a interpellé et fouillé des centaines de personnes. Au moins cinq ont été arrêtées et 79 autres ont été verbalisées pour infraction aux mesures anti-coronavirus qui interdisent à nouveau les rassemblements de plus de quatre personnes.