La cote de popularité d’Emmanuel Macron s’érode d’un point en septembre, à 33% contre 34% en août, selon un sondage de l’Ifop* pour Le Journal du Dimanche. Le total des mécontents à l’égard du président de la République baisse également de deux points, à 64%.

La cote de popularité du chef de l’Etat a grimpé régulièrement depuis décembre, où elle avait atteint un plus bas de 23% en pleine crise des « gilets jaunes ». C’est la première fois qu’elle baisse à nouveau. La popularité du Premier ministre Edouard Philippe monte pour sa part de deux points, de 36 à 38%.

*Enquête réalisée du 13 au 21 septembre auprès de 1.960 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1 à 2,2 points.