La CGT Cheminots dénoncent la mauvaise qualité des nouveaux trains Regio 2N circulant en Ile-de-France depuis 2017-2018. Mis en cause, Bombardier prétend que son matériel est « totalement conforme ». La SNCF évoque des « défauts de jeunesse » après avoir constaté divers incidents.

Les nouveaux trains de banlieue livrés par Bombardier en Ile-de-France accumulent-ils les défaillances? « On a un taux de pannes et un taux d’incidents qui est beaucoup plus élevé qu’ailleurs » avec ce train arrivé en 2017 dans la région, a indiqué ce mercredi le secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Paris-Gare de Lyon, Bérenger Cernon.

Construits par Bombardier dans son usine française de Crespin (département du Nord), ces trains Regio 2N circulent sur la ligne R qui relie Paris à Melun puis Montereau (Seine-et-Marne) ou Montargis (Loiret). Leurs livraisons avaient déjà été retardées en début d’année, après des malfaçons.

« Est-ce que (l’autorité régionale des transports) Ile-de-France Mobilités n’a pas mis une pression de dingue a Bombardier pour que ces rames soient fournies en temps et en heure? », interroge le syndicaliste, estimant que « la qualité n’est pas au rendez-vous ».