Un jeune de 19 ans a été tué dans une résidence par un occupant qui ne supportait plus les nuisances sonores…

Poignardé à cause du bruit. Un jeune homme de 19 ans a été frappé mortellement par de plusieurs coups de couteau, samedi, en fin d’après-midi, à Lomme, rapporte La Voix du Nord. Selon les premiers éléments de l’enquête, des nuisances sonores sont à l’origine de ce drame qui a eu lieu dans une maison collective qui héberge des personnes en réinsertion.

Des soucis pour dormir

Cependant, ni la victime, ni le suspect, âgé de 26 ans, arrêté juste après les faits, ne résident officiellement dans cette structure. La personne interpellée résidait chez un ami, absent le jour de l’homicide. La victime était hébergée chez sa petite amie.

Le suspect a été mis en examen, lundi soir pour homicide volontaire. Il a expliqué son geste car il était exaspéré par le bruit récurrent qui l’empêchait de dormir. D’après le directeur de l’association qui gère les hébergements, la victime n’était pas à l’origine des nuisances sonores.