Lors d’une conférence de presse, des alliés du pouvoir en place dénonçaient l’incapacité de l’agence de gestion de l’eau “Sen’eau” à satisfaire les populations de Dakar et particulièrement de la commune des Parcelles Assainies.

Aujourd’hui, les femmes des Parcelles Assainies sont passées à la vitesse supérieure en bloquant les principales routes de circulation afin de manifester contre ce qu’elles appellent le manque de considération vis à vis de la Société de  Gestion de l’eau, Sen’Eau.

“Nous avons d’énormes problèmes liés au manque d’eau. Ce que nous ne pouvons pas comprendre, car en 2017 lors des dernières législatives, le ministre de l’hydraulique d’alors Mansour Faye avait inauguré deux forages au niveau des Parcelles Assainies. Et depuis lors, ça fait trois ans que la situation va toujours de mal en pis. Alors que la population augmente chaque jour au niveau des Parcelles Assainies. C’est pourquoi nous interpellons les autorités du pays, le chef de l’État au plus au haut  niveau, afin que soit réglé définitivement ce problème qui indispose les populations”, soulignait Bocar Ndiongue, le coordinateur du Collectif des apéristes Parcellois pour l’émergence lors d’une récente conférence de presse.