Après avoir prétexté un rendez-vous avec l’enseignant, le parent d’élève a forcé le passage pour aller trouver sa victime en salle des professeurs.

Les professeurs du collège Evariste-Galois de Meyzieu, près de Lyon, ont exercé ce mardi leur droit de retrait après qu’un parent d’élève a giflé l’un d’eux. Le père de famille, explique Le Progrès, a pénétré dans l’établissement vers 12h15 après avoir prétexté un rendez-vous avec l’enseignant qui, dans la matinée, avait exclu d’un cours sa fille, élève de quatrième. Forçant le passage dans les couloirs, l’agresseur a retrouvé l’enseignant dans la salle des professeurs pour le gifler. Ses collègues ont fustigé « un comportement injustifiable », avant de cesser le travail.

Après son exclusion, l’élève a cherché à voir la conseillère principale d’éducation (CPE), qui lui a indiqué qu’elle la recevrait plus tard, en fin de matinée. Ne voulant manifestement pas en rester là, l’élève appelle son père. Sans chercher une autre version que celle rapportée par sa fille, il s’est précipité à l’intérieur de l’établissement.

Soutien de Jean-Michel Blanquer

Les collègues de la victime ont demandé à être reçus par les services de l’Education nationale pour évoquer les problèmes de cet établissement du quartier du Carreau. Le ministre de l’Education nationale a apporté son soutien au professeur agressé et condamné avec « la plus grande fermeté » l’agression, à travers un tweet publié ce jeudi matin.

Une plainte a été déposée et une enquête est ouverte.