Ce numéro vert pour faciliter les transports d’urgence pendant la période de couvre-feu.

La cellule de veille et de sécurité sanitaire a évoqué mardi, au cours d’une réunion, la possible mise en place d’un nouveau numéro vert pour faciliter les transports d’urgence pendant la période de couvre-feu. Selon la Présidence, « l’idée penche à la mise à disposition d’un numéro vert pour que des ambulanciers, voire les forces de défense et de sécurité soient constamment disponibles afin de transporter les patients touchés par d’autres maladies dans les institutions sanitaires aux heures du couvre-feu. » Au cours de la réunion, le chef de l’Etat a demandé que des dispositions soient prises concernant les impératives de santé. Cet éventuel numéro vert permettrait aux personnes qui font face à une urgence sanitaire de pouvoir être acheminées plus facilement vers une structure médicale. Le couvre-feu est actuellement de 19 heures à 6 heures mais il va être réaménagé de 20 heures à 5 heures suite à une demande du chef de l’Etat. Il concerne N’Djamena, les provinces du logone Occidental, Logone Oriental, Mayo-Kebbi Ouest, Mayo-Kebbi Est, et les localités de mandélia, Logone-Gana et N’Djamena-Farah à Guitté.