Le candidat au Sénat américain Gary Chambers a publié mardi sa première annonce de campagne le montrant en train de fumer de la marijuana tout en énumérant des statistiques sur la drogue que sa campagne a qualifiées d’ »alarmantes« .

Citant des rapports de l’American Civil Liberties Union, Chambers, un candidat démocrate à un siège au Sénat américain en Louisiane, déclare dans l’annonce que les États-Unis dépensent 3,7 milliards de dollars par an pour faire appliquer les lois sur la marijuana, et il a souligné une disparité dans les arrestations concernant la marijuana.

« Toutes les 37 secondes, quelqu’un est arrêté pour possession de marijuana », dit-il. « Depuis 2010, les polices d’État et locales ont arrêté environ 7,3 millions d’Américains pour avoir enfreint les lois sur la marijuana, soit plus de la moitié de toutes les arrestations liées à la drogue. Les Noirs sont quatre fois plus susceptibles d’être arrêtés pour les lois sur la marijuana que les Blancs. »

Il ajoute: «La plupart des personnes que la police arrête ne sont pas des revendeurs, mais plutôt des personnes avec de petites quantités. Exactement comme moi. »

La marijuana médicale est devenue légale en Louisiane en 2019. Il y’a quelque temps, la marijuana à fumer est devenue disponible pour les patients après que le gouverneur John Bel Edwards a signé le House Bill 391 en juillet, mais l’utilisation récréative de la drogue reste illégale.

Deux sondages à l’échelle de l’État menés au printemps dernier ont indiqué qu’une majorité de résidents de la Louisiane soutiennent la légalisation de l’utilisation récréative.

Un sondage, commandé par la Louisiana Association for Therapeutic Alternatives et mené par JMC Analytics and Polling, a révélé que les deux tiers des résidents soutiennent la légalisation. Un autre sondage de l’Université de la Nouvelle-Orléans a révélé que 55% des résidents soutiennent la légalisation.

« J’espère que cette publicité fonctionnera non seulement pour déstigmatiser l’utilisation de la marijuana, mais forcera également une nouvelle conversation qui crée la voie pour légaliser cette drogue bénéfique et pardonner à ceux qui ont été arrêtés en raison d’une idéologie dépassée« , a déclaré Chambers dans un communiqué de presse.

Chambers a fait campagne sans succès pour représenter le 2e district du Congrès de la Louisiane en 2020. Il a raté le second tour de 1 %.